Villa de l'Ermitage 19.02.17

S'il y a bien une chose dont je suis sûre, c'est que je me souviendrai longtemps de cette séance photo ! C'est presque miraculeux qu'on en soit venu à bout… Première chose bizarre, quand on est arrivé à proximité de la villa de l'Ermitage, il y avait du sang par terre. Ok, et alors ? me direz-vous. Eh bien, je peux vous dire que quand il y a du sang chaud (pas qu'un peu, en plus) par terre, mais personne aux alentours, vous vous posez des questions ! Mais ce n'est pas tout, une semaine avant cette séance photo, je m'étais fait une entorse pendant une séance de boxe au lycée. Après une semaine de béquilles, j'étais persuadée de pouvoir marcher normalement, sans problème. Seulement, après dix kilomètres de marche, j'ai clairement senti que j'en avais trop demandé à ma cheville. C'est donc avec des sensations de tiraillements insupportables qu'on a dû poursuivre la séance photo. Le pire, c'est que je n'étais pas la seule blessée. Khadi aussi avait un problème ; son œil gauche la dérangeait au plus haut point (elle avait un problème avec sa lentille, qu'elle ne pouvait absolument pas enlever sous peine d'être aveugle !). Conclusion, avec une photographe borgne et un modèle handicapé je suis assez fière que les photos ressemblent à quelque chose.

À part cela, la Villa de l'Ermitage, est vraiment un endroit très sympa. Si vous ne voyez pas trop de quoi il s'agit, c'est une rue, qui selon moi est un petit coin secret ; et, c'est un espace très verdoyant. C'est assez étrange de trouver un lieu comme ça dans Paris, surtout que le quartier (19e-20e) n'a rien à voir. En effet, les alentours sont beaucoup moins fleuri, et l'architecture ainsi que les couleurs sont plus banales. Les deux dernières photos, ont été prises dans le métro. Je trouve l'avant-dernière hyper cool, et pourtant je n'aurais jamais pensé à shooter dans le métro. Je devrais peut-être songer à faire une séance exclusivement souterraine ! Et pour ma tenue, je commence à croire que j'ai vraiment un problème avec les jupes en cuirs… Est-ce que la folie va s'arrêter un jour ? Je ne pense pas ! Je porte aussi une veste en daim que j'adooore, je l'avais trouvé chez Episode, une fripe dans le marais qui propose des vestes en daim magnifiques, toutes au prix de 22€50. Récemment j'ai également lu, un article de conseils mode affirmant qu'il ne fallait pas associer le cuir et le daim. Et bien, à mon sens, c'est comme la règle selon laquelle il ne faut pas porter plus de trois couleurs en même temps ; certes c'est déconseillé, mais ce n'est pas une raison pour ne pas tenter. Cela peut même donner d'excellentes surprises. La preuve en image…

Jupe : Stradivarius (similaire ici ou ici) - Pull : Zara (similaire ici ou ici) - Veste : Épisode - Sac : trouvé sur Brandalley - Chaussures : Stan Smith (similaire ici) - Rouge à lèvres : Sin (M.A.C)

Episode : 12-16 rue Tiquetonne, 75002 Paris









































Quote of the month
« Je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire, mais j'ai toujours su quelle femme je voulais être. »
Diane von Furstenberg