MEP – Herb Ritts & other... 08.10.16

En cette période de l'année, beaucoup de musées sont en pleine préparation de leur future exposition. Du coup, quand tu souhaites aller à une expo, c'est un peu plus dur d'en trouver une vraiment à ton goût, surtout qu'on voulait absolument voir de la photographie. Finalement, on s'est décidé pour la maison européenne de la photographie, où les travaux d'Herb Ritts et d'autres auteurs sont actuellement exposés. D'ailleurs, il y a, à la MEP, un minuscule espace très sympa où l'on peut se poser deux minutes. On en a donc profité pour s'asseoir et manger nos pâtisseries achetées non loin de là, c'était, quand on y pense, assez drôle de voir les gens s'arrêter pour nous dire que nos gâteaux avaient l'air trop bons…

La pureté des photographies de Herb Ritts est extraordinaire. La description de l'exposition commence par cette phrase : «Les images d’Herb Ritts sont un miracle de légèreté et d’harmonie, la représentation d’un équilibre rare [ ... ] » Ceci résume exactement ce que j'ai pensé de photographie en photographie. Je pense qu'il est inutile de préciser que cela aurait été totalement différent si il ne s'était pas agit de tirage en noir&blanc. Quoi qu'il en soit, à travers ses œuvres, H. Ritts souligne comme il se doit la beauté humaine, le tout avec une originalité déconcertante. Ces travaux sur l'Afrique sont tout aussi passionnant même si je ne suis pas sûr que ce soit la partie de l'exposition que j'ai le plus apprécié. Par contre, je dois dire qu'après les œuvres d'Herb Ritts, le travail des autres artiste exposés m'a paru moins attrayant, mais il en résulte quand même des choses qu'on peut trouver formidable. Pensée à l'artiste «Martin d'Orgeval» qui, avec la «simple» représentation de fenêtre a réussi à me transporter dans un monde tout autre. Ce qui était très agréable. Donc si un jour vous passez dans le marais, n'hésiter pas à jeter un coup d'oeil à la MEP qui propose toujours de super expositions à découvrir. J'avais été tout aussi bluffée la dernière fois où j'y suis allée, c'est à dire pour les expositions Albert Elbaz/Lanvin (Manifeste) et Tumultueuse Amérique (Jean-Pierre Laffont).

Combi-short : Zara - Veste : Fripe à Lyon - Chaussures : Puma - Sac : New Look - Collier : Bershka (similaire ici ou ici)



Maison Européenne de la Photographie : 5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris

Aux désirs de Manon, 129 rue Saint Antoine 75009























Quote of the month
« Si tu ne construis pas ton propre rêve, quelqu'un va t'embaucher pour te faire construire les siens. »
Tony Gaskin