Théo in the ℝ
Le vêtement se raconte à travers celui qui le porte










20.10.19

JEU DE MIROIRS


J’écrivais la semaine dernière que j’étais désormais en mesure de réaliser mes propres séries de photos ; voici les premières que j’ai réalisé à Paris à mon retour d’Oslo. Initialement, je souhaitais juste revêtir une tenue très mode, qui allait contraster avec l’inscription du t-shirt que mon frère porterait. Je savais aussi que je voulais shooter au Palais de Tokyo. Pas seulement parce que c’est un endroit que j’adore (et qu’avec le recul, les premières photos réalisées dans ce lieu me déçoivent) mais plutôt parce que je cherchais un endroit assez brut, sans fioritures…Seulement cet endroit est très fréquenté, et je me disais qu’il valait mieux y être le plus tôt possible pour éviter la foule estivale. Voilà comment on s’est retrouvé, Octave et moi, à 6h du matin, dans le métro avec un grand miroir sous le bras !





Paris 16ème, Palais de Tokyo






Clothes : Octave

Veste : Levi's
T-shirt : chiné à Rome
Jean : Monoprix
Chaussures : Stan Smith



Un jeu de miroirs,

mode-miroir, un miroir.

Pourquoi ce miroir ? Aucun rapport avec le fait que je souhaitais des looks en miroir inversé, tant d’un point de vue colorimétrique, que d’un point de vue du message… N’allez pas croire que c’était facile de convaincre mon frère de sortir de la maison aussi tôt. En fait, il avait une seule condition : je devais trouver une idée originale pour ce shooting, ou du moins suffisamment intéressante pour que sortir en vaille la peine.


Le fait qu’on soit partie avec un miroir montre que finalement je n’ai pas trouvé ! Disons que j’ai eu un certain nombre d’idées nulles, comme sortir avec une échelle ou emmener des ustensiles de cuisine. Je ne sais pas s’il faut mettre ça sur le compte de mon manque d’imagination, ou de l’heure à laquelle nous avons commencé à discuter du shooting… 1h du matin !


Réflexion



Photos réalisées par mon frère et moi




Article précédent :

LINDØYA