Théo in the ℝ
Le vêtement se raconte à travers celui qui le porte










04.12.16

WORKING GIRL


Une amie me disais souvent que, plus tard, je serai une femme d'affaire. Bon, je ne sais pas trop si elle a raison (pas que je veuille être femme d'affaire d'ailleurs), mais en tout cas quand je porte cette tenue, j'ai vraiment le sentiment d'en être une ! Ça doit être l'effet blazer + petite robe noire. En plus, je porte mes bottines à talon que je ne met que très rarement (oui, quand on fait un peu plus d'1,70 mètre, on n'a pas spécialement envie de faire deux têtes de plus que tout le monde à cause de ses chaussures). Quand j'y pense, cette robe fait aussi partie des pièces que je sors rarement de ma garde-robe (pour ne pas dire jamais en fait), car même si je l'adore, l'idée de devoir rester toute une journée sans soutien-gorge n'est pas des plus agréable.







Paris 1er, Jardin des Tuileries






Contrairement à certaines tenues qui contrastent fortement avec le décor, celle-ci se fond quasiment dans le paysage. Ça doit être parce que les tons de la tenue font très automnaux. Et oui, malheureusement c'est l'automne ! Non pas que je n'aime pas cette saison, mais c'est trop dur de s'habiller en automne (bien que le pire reste en hiver). Bon il est quand même vrai que je privilégie souvent ma tenue par rapport à la météo. Mais du coup, je passe ma journée à le regretter, et le pire, c'est que le jour d'après, je commets de nouveau la même erreur...







Article précédent :

PLACE VENDÔME