Théo in the ℝ
Le vêtement se raconte à travers celui qui le porte










08.09.19

DU VINYLE POUR TOUJOURS


Je songeais déjà à intituler cet article ainsi lorsque j’ai réalisé ces photos, et je suis ravie de voir que le titre fait encore sens six mois plus tard. Oui, cette série de photos date... L’année dernière était si prenante que j’ai publié très peu d’articles, tout en continuant (rarement mais quand même) les séances photos ! Donc, je continue encore à porter du vinyle, que ce soit des jupes ou des vestes dans cette matière – comme cette fois. Je ne suis pas près de m’en lasser, cela viendra peut-être quand je serai grand-mère ou qu’on aura inventé une matière plus intéressante !



Clothes
Veste : Daphnea
Jupe : Zara
Chaussettes : Weekday
Chaussures : Dr Martens

Rouge à lèvres : Sephora (01)


Paris 19ème, Philharmonie/Parc de la Villette



J’aime aussi beaucoup cette tenue car elle repose sur un procédé que j’utilise de plus en plus : détourner mes vestes en tant que hauts. Non seulement cela permet d’éviter d’acheter de nouveaux hauts, mais j’apprécie vraiment le rendu. Cette idée rejoint d’ailleurs une tendance récente : celle des vestes oversizes ceinturées, ce qui les transforme également en haut.


J’ai beaucoup cherché, sur internet, un article qui aurait répertorié les différentes manières de détourner ses vêtements ! Sans succès… Il faudra que je pense à en écrire un dans ce genre un de ces jours !

Photos réalisées par Pauline




Article précédent :

LA PRÉPA EN ROSE