Théo in the ℝ
Le vêtement se raconte à travers celui qui le porte










14.04.19

LA VIE EN RÉSILLE

Un titre plutôt représentatif de ma vie ! Je pense que la résille est, ou du moins a été, l’un des accessoires les plus connotés et stigmatisés de l’histoire de la mode. Pour plusieurs raisons : tout d’abord parce qu’ils furent des collants portés par les danseuses du théâtre burlesque, avant de devenir un symbole de transgression, puis, finalement, d’être associés à la vulgarité et au scandale...



Et pourtant, il y a deux-trois ans environ, le miracle a voulu que certains vieux préjugés tombent aux oubliettes ! On peut dire qu’il s’agissait « à l’époque » d’une tendance improbable. Aujourd’hui, je n’arrive pas vraiment à savoir s’il s’agit d’un accessoire dépassé ou si on peut le considérer comme un intemporel. Quoi qu’il en soit, ces collants autrefois sulfureux ont désormais perdu leur mauvaise réputation.




Clothes : Theo

Robe : Forever 21
Collant : Calzedonia
Sac : trouvé sur Brandalley
Chaussures : vintage

Rouge à lèvres : Fenty Beauty (Uncensored)


Paris 16ème, métro Porte d'Auteuil







Clothes : Aicha

Robe : Beshka
Chaussures : Asos
Chaussettes : Monki




Personnellement je continue de les adorer.. Ils ajoutent indéniablement quelque chose à toute tenue, et la rendent souvent plus intéressante que si l’on portait un simple collant noir.



Et puis, j’aime vraiment l’histoire de ces collants. D’ailleurs, comme je l’ai écrit dans un article, récemment, la mode se doit d’avoir un côté provocateur. Autrement, elle serait ennuyante. Et ce type de collant apporte justement un côté effronté, tout en permettant à la tenue de rester classe. Les collants résilles résument assez bien ma vision de la mode en fait !







Mais aussi…





Article précédent :

CRÈME GLACÉE