Ligne 6 18.02.18

Je n’irais pas juste qu’à dire que c’est un miracle que je publie enfin une tenue avec une jupe en vinyle mais presque. Jusqu’à présent, à chaque fois que j’ai tenté une séance photo avec ce type de jupe, l’appareil photo a trouvé le moyen de se défiler. Problème technique, incident de réglage : c'est comme si il était un peu opposé à cette tendance ! En parlant de cette mode, qui d’ailleurs, est peut-être déjà passée d'actualité : si vous m’aviez prédit, il y a trois ans, lorsque j’ai acheté ma première jupe en vinyle, que cette matière deviendrait aussi tendance et omniprésente, je crois que je ne vous aurait pas cru (surtout parce que cette matière était légèrement connotée) ! J’en avais repéré une sur l’actrice Léa Seydoux, au festival de Cannes et, séduite par cet entre-deux, ni cuir ni «effet latex», j’avais immédiatement cherché à m’en procurer une... Mais j’avais eu beaucoup de mal, car c’était quasiment introuvable à cette période, alors que maintenant, on en trouve très facilement, et dans des formes et des couleurs très variées.

Jupe : Primark - Top : Zara - Boots : Minelli - Veste : Miss Guided - Rouge à lèvres : Studded Kiss (M.A.C)




Comme vous pouvez le voir, j’ai décidé de l’associer à un haut en dentelle. Il faut croire que je n’en ai un peu rien à faire des codes de bienséances ! Parce que oui, je sais que ce genre de matière doit plutôt être associé à de la laine pour «casser le côté trop sexy», mais bon, je n’ai pas résisté à l’idée de désobéir au règles de la mode ! (Et puis, la veste en laine est quand même là pour adoucir un peu l’ensemble!). D’ailleurs, pour les tentatives de séances précédentes, je portais une chemise blanche avec des résilles pour apporter une touche un peu grunge, ce n’était pas mal aussi je trouve !





Enfin, cet article me permet de réaliser quelque chose que j’ai toujours voulu faire : un look dans le métro, et je suis vraiment contente de l'avoir finalement fait !




Quote of the month
« Pure, intense emotions. It's not about design. It's about feelings. »
Alber Elbaz