Un week-end à Lille 28.05.17


De nombreuses blogueuses parlent de voyages, et écrivent au sujet des villes ou pays qu'elles ont visités ! Personnellement, je trouve ce genre d'articles très intéressant, et c'est ce qui m'a donné envie de m'y mettre aujourd'hui. Enfin, problème majeur… je ne voyage pas beaucoup ! C'est donc pour cela que je profite d'être allée à Lille pendant un week-end (et encore) pour écrire sur le sujet ! Bon, je sais que c’est loin d'être une destination de rêve, mais il n'empêche que j'ai beaucoup apprécié ce court séjour. J'y suis restée trop peu de temps pour vous communiquer des bons plans comme «Que faire à Lille ?», ou encore «Où manger à Lille?»… Donc je vais plutôt vous donner mes impressions, partager ma tenue du jour avec vous et parler un petit peu de gymnastique !

Après cette longue introduction, on peut enfin commencer ! Donc, tout d'abord, malgré toutes les appréhensions que je pouvais avoir vis-à-vis du nord de la France, j'ai trouvé cette ville très sympa et pleine de charme. Selon moi, Lille est un peu un mix très réussi entre Paris, Dublin (ou Manchester) et Rouen (en terme d'architecture, j'entends). C'était vraiment agréable de s'y promener, même si la météo était un peu bizarre (passage de la pluie au grand soleil toutes les dix minutes) ! J'ai surtout vu le centre-ville de Lille, et par moment, j'avais l'impression d'être en Ireland, c'est-à-dire que je retrouvais l'atmosphère caractéristique de ce pays (ce qui m'a fait très plaisir, évidemment). Sinon, en termes de boutiques, rien de très nouveau par rapport à Paris, on remarquera juste que celles-ci sont toutes regroupées  : assez pratique pour faire du shopping. Enfin, observation plus navrante, dans les rues, j’ai eu l’impression de croiser plus de personnes démunies qu’à Paris. Je ne sais pas trop pourquoi je vous dit ça, surtout que je serais incapable de le prouver, mais cela m’a vraiment frappée ! Ah oui, aussi, si jamais vous vous demandiez pourquoi on a l'impression que la ville est déserte, c'est parce qu'au moment où j'ai pris ces photos, c'est à dire à 7h du matin, c'est rare de croiser du monde !














Quant à ma tenue ? Je ne sais pas pourquoi (on va commencer à croire que je ne sais rien, puisque c'est la deuxième fois que je dis ça), mais le matin du départ, j'avais vraiment la flemme de créer une tenue compliquée ! Et puis de toute façon, celle-ci aurait été trop inconfortable pour voyager… Ceci explique pourquoi je suis habillée de la sorte. En même temps, il y quand même certains détails qui font que la tenue n'est pas trop ordinaire. Tout d'abord, en sachant que sans la veste, je serais en total look noir, j'ai tenté de jouer sur les matières. On a donc du jean, du « satin » en haut (avec le détail des boutons que j'aime beaucoup), et des bottines en cuir, sans oublier les chaussettes résilles (bien que je remarque que sur les photos on ne voit pas trop les détails de matières :///) ! Puis, j'ai quand même mis mon bombers blanc que j'adore. Je n'ai jamais partagé de look où je le porte sur le blog, mais cela ne saurait tarder. Ici, ce bombers apporte une certaine fraicheur à la tenue ; on perd le côté austère et sombre qu'un total look noir peut avoir !

Haut : Bershka - Jean : Stradivarius - Bombers : Zara (similaire ici) - Sac : trouvé sur Brandalley - Bottines : Zara - Rouge à lèvres : Rétro (M.A.C)













Pour finir, parlons de la raison qui m'a poussé à me rendre à Lille. Car non, je ne me suis pas réveillée un matin avec une envie furieuse de visiter cette ville ! Je devais en réalité participer à une compétition de gym le dimanche matin. C'était super du coup, toute mon équipe étant à Lille, on en a même profité pour manger toute ensemble le samedi soir. Même s’il a fallu se lever très tôt (6h) le dimanche (puisqu'on passait à 8h), j'ai aussi vécu de très bons moments à cette compétition. En plus, je suis globalement assez satisfaite de ma prestation (malgré un gros déséquilibre qui gâche tout en poutre haha !), et ça même si nous n'avons pas été qualifiées pour la finale nationale ! En guise de conclusion, je vous laisse avec ces dernières photos, elles vous donneront un petit aperçu de la compét’































Quote of the month
« Je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire, mais j'ai toujours su quelle femme je voulais être. »
Diane von Furstenberg