Théo in the ℝ
Le vêtement se raconte à travers celui qui le porte










12.04.20

PEINTURISTE

Un titre prometteur

Cette fois pas de plan, juste des idées en vrac, c’est bien aussi. Je crois que le titre de l’article n’a aucun sens, mais je l’ai choisi pour l’aspect poétique, évocateur. Je trouve, étrangement, que cela sonne mieux que peintre, c’est-à-dire ce à quoi on m’a comparée après m’avoir aperçue dans cet accoutrement.



Clothes

Combinaison : Mad Vintage
Ceinture : Hippy Market
Chaussures : Dr Martens
Sac : Monoprix

Rouge-à-lèvres : Sephora (96)


Paris 5ème, Rue des patriarches




Je suis heureuse de vous présenter une de mes séries de photos favorites. Pour une raison factuelle, pour commencer : il s’agit de la première série que j’ai réalisée totalement seule, à Paris. Si gérer une séance en autonomie à l’étranger n’est pas une tâche forcément aisée, c’est tout de même faisable car on s’affranchit vite du regard des autres, en revanche, je trouve que c’est plus compliqué à Paris ! Donc je suis ravie d’avoir été courageuse dans ma propre ville.


Initialement, pour Peinturiste, j’avais repéré un lieu qui m’avait semblé parfait pour matcher avec ma combinaison bleue (la rue Broca avec ses néons - rue très poétique d’ailleurs, où les graffitis nous content une histoire), mais je n’ai pas du tout aimé le rendu. Je me suis alors mise à errer, et après une heure de désespoir, j’ai atterri rue des Patriarches où la magie de l’imprévu a opéré ! Cette séance photo a été l’occasion de tester de multiples angles, poses, lumières… un vraiment moment de bonheur. Quand j’y réfléchis, ces moments sont définitivement ceux qui m’ont fait le plus de bien cette année. Et puis, j’aime beaucoup l’idée de faire des essais en photographie, constater qu’une idée ne fonctionne pas, en tester de nouvelles jusqu’à finalement aboutir à un résultat qui me convient totalement (la base de la vie me direz-vous !).




Photos réalisées par moi




Article précédent :

AMPOULES