Portrait





Théophane - 17 ans - Paris


C'est après avoir porté des survêtements Adidas pendant la moitié, voire plus, de mes années collèges, que je me suis dit qu'il fallait vraiment faire quelque chose pour remédier à cette catastrophe vestimentaire. Je crois que j'ai eu un déclic en 3ème, quand j'ai acheté ma toute première jupe, et pourtant, c'était une jupe noire toute simple. À partir de ce moment-là, ça a certes pris du temps, mais mon style a vraiment commencé à évoluer. C'est à nouveau une jupe qui a marqué un tournant décisif dans cette évolution. Pendant les grandes vacances, avant la rentrée de seconde, j'étais passée devant le magasin «Printemps», et je me souviens être tombée en admiration devant une jupe en cuir noir. Dire qu'à l'heure actuelle je remercie encore mon père de me l'avoir achetée est un faible mot. Cette jupe m'a réellement donnée envie d'être bien habillée, elle m'a également fait comprendre que les vêtements associés entre eux d'une certaine manière pouvaient se révéler. Je pense aussi que j'ai la chance incroyable d'avoir des parents qui adorent la mode, ce qui me permet, entre autres, d'aller piocher de temps en temps dans le dressing de ma mère.

Ainsi, depuis la seconde, c'est-à-dire depuis plus de deux ans, je prends un plaisir fou à composer une tenue. Je peux vraiment passer des heures à associer des vêtements, même si les trois quarts des tenues que je crée ne sortiront jamais de ma chambre. Enfin bref, cette année je suis en terminale, et ça fait plus ou moins un an qu'on est censé réfléchir à son orientation. Je suis le genre de personne qui ne sait absolument pas ce qu'elle veut faire. Par contre, je sais que même si j'adore la mode, je n'ai pas envie d'étudier dans ce domaine-là. La plupart des représentants d'écoles de mode qui exposaient leur programme ne m'ont absolument pas donné envie de venir y étudier. D'autant que je ne pense pas avoir envie d'exercer un métier tel que styliste…Mais cela ne veux pas dire pour autant que je suis prête à abandonner la mode dans les années à venir.

Il y a peu de temps, je me promenais avec Khadi, et je ne sais plus exactement au détour de quelle conversation, elle m'a dit que créer un blog serait une super idée. J'y ai énormément réfléchi, et finalement, je me suis dit que ce serait une excellente solution pour pouvoir consacrer du temps aux vêtements et pour pouvoir, sans regret, entreprendre des études qui n'ont pas de lien avec la mode. Enfin, voilà ceci résume assez bien pourquoi Théo in the ℝ est né.

Nous contacter


Mail : theo-in-the-r@outlook.com

Khadi (photographe) : khadn18@hotmail.fr



Quote of the month
« Si tu ne construis pas ton propre rêve, quelqu'un va t'embaucher pour te faire construire les siens. »
Tony Gaskin