From 2017 to 2018 14.01.18

Un titre très original non ? J'aurais également pu intituler cet article Rétrospective, mais je crois que ça n'aurait pas été suffisamment vaste… Cela fait déjà trois ans que je m'attache, tous les 31 décembre, à revenir, par écrit, sur l'année qui touche à sa fin. Je trouve que c'est vraiment un bon moyen de prendre du recul sur le temps qui passe, sur toutes les choses qui ont marqué une année... Et puis, j'adore relire d'une année sur l'autre ce que j'ai pu raconter auparavant ! Jusqu’ici j'avais l'habitude de le faire dans un carnet, mais pour changer, je me suis dit que cela pourrait être bien de le faire ici. (Petite précision : j'ai l'habitude de parler des choses plutôt positives, afin de laisser les problèmes rencontrés en cours de route en même temps que je laisse l'année écoulée derrière moi).

Robe : New Look - Chaussures - Converse - Rouge à lèvres : Paramount (M.A.C)






2017. Fin 2015, j'écrivais avoir découvert à quel point la mode est formidable (parmi d'autres choses bien sûr, mais je crois que c’était une des choses qui m'avait le plus marquée, et aujourd'hui encore, je constate tous les jours que les vêtements font véritablement partie de moi). Pour 2016, j'avais l'intention d'établir mon « business plan », ou mon schéma de vie si vous voulez. Ce qui me fait rire dans tout ça, c'est la lecture de mon bilan 2016, où je note cette magnifique phrase « non par contre, ma plus grosse défaite cette année est que je n'ai pas réussi à trouver ce que je veux vraiment»… Et à tout cela s'ajoutait encore des dizaines de divagations personnelles, entre nombreuses satisfactions et autres objectifs à atteindre pour l'année à venir. Mais aujourd'hui, je ne compte pas faire une rétrospective des trois dernières années, seulement de celle-ci, donc il serait peut-être temps de commencer (je crois qu’écrire cet article aussi tard dans la nuit me pousse à trop m'étendre !).

Donc 2017 ? Tout d'abord, je dois dire que ce fut une année assez surprenante. J'ai découvert de nombreuses choses, à propos de moi, de mes envies justement et sur le monde qui m'entoure. Certes, cette année encore, je n'ai pas trouvé ce que je voulais faire, mais finalement, à force d'y penser, et aussi surprenant que cela puisse paraître, j'ai réalisé que je ne voulais pas savoir. À vrai dire, je crois que je n'ai pas envie pas mettre des mots sur mon futur, je n'ai pas envie que celui-ci soit déjà programmé alors même que je me rends à peine compte de qui je suis vraiment. Et donc même si je n'aurais jamais cru dire ça un jour, moi, la monomaniaque de l'organisation et des business plan, je suis contente de ne pas connaître (pour le moment) le nom de mon futur métier ! Et puis, cette année m'a permis de me définir d'avantage, ce qui signifie que j'ai également pris conscience des choses comptant vraiment pour moi, à la fois aujourd'hui mais également pour mon futur (Citation clé : «Je ne savais pas ce que je voulais faire mais j'ai toujours su quelle femme je voulais être»). Sur le plan du caractère, l'année dernière, il y a un de mes défauts que je tenais absolument à supprimer : celui qui faisait que j'avais toujours tendance à me mettre en compétition avec les autres, pour tout et n'importe quoi. Et même si les origines d’un tel défaut sont probablement à mettre sur le compte d’un manque de confiance, je suis contente d’être finalement parvenue à m'en débarrasser. Il me reste un seul adversaire… : moi-même ! Et ce qui compte, c'est donc de réussir à tirer le meilleur de moi (Citation clé : «It doesn't matter what others are doing. It matters what you are doing»).





Conclusion, 2017, était vraiment une année de découvertes. Je pourrais par exemple mentionner des découvertes géographique. Lisbonne, une ville magnifique que je suis heureuse d'avoir explorée au travers d'un super voyage avec mes amies de toujours. Paris aussi évidemment, comment ne pas parler de cette ville que j'ai pu voir sous un autre angle, grâce à nos multiples séances photos… J’oublie sans doute de nombreux points à développer à propos de cette année, mais le concept n'est pas de sortir un livre intitulé 2017. Maintenant… qu'est que j'envisage pour 2018 ? Même si je sais que cette année sera surtout remplie de travail, cela ne change rien, je compte continuer à faire ce qui me captive le plus. Je dois réussir à prendre le temps d'écrire des articles, de composer de multiples tenues, en d'autres termes, de faire travailler mon imagination. C'est d'ailleurs une des choses que j'ai le plus apprécié en 2017, cet élan de créativité, de nouveauté (rien d'extraordinaire mais, et alors ?), d'art, de passion, de parenthèses hors-du-temps… Une autre chose très importante, je ferai en sorte de m'investir pleinement dans ma vie, de continuer à apprendre le plus de choses possibles… Pour conclure, je ne tiens pas être une spectatrice passive de mon futur, et je ne veux pas non plus être spectatrice d'un tas de choses qui m'insupportent (et dieu sait qu'il y en a !)… En 2018, il va falloir s'attacher à relier encore plus ce qui me plaît ou m'intéresse vraiment ; la mode, l'art & la créativité, l'environnement, les raisonnements... pour qu’il en ressorte un mélange magique.





Evidemment, seule la BNF était le lieu idéal pour cet article… 😉




Quote of the month
« Si tu ne construis pas ton propre rêve, quelqu'un va t'embaucher pour te faire construire les siens. »
Tony Gaskin