Théo in the ℝ
Le vêtement se raconte à travers celui qui le porte










17.03.19

ROSE OSÉ


Non, en fait ce n'est pas si osé que cela. Certains diront peut-être que je ressemble à une secrétaire, tandis que d'autres pourraient me croire tout droit sortie d'une comédie musicale ! En même temps, je prétends que ce n’est pas si osé que cela, alors que je n’ai pas encore eu l’audace de sortir avec cette robe.


Paris 13ème, Parking Indigo



Rare sont les pièces que j’achète et que je n’assume pas. Mais le problème... c’est qu’elles existent ! Parmi elles, ma combinaison orange de l’article another world (je pense sérieusement qu’il faut quand même un assez grand niveau de cran pour pouvoir la porter dans la vie quotidienne, et ce moment est malheureusement loin d’être arrivé), une longue jupe en cuir marron… Donc cette robe aussi, sauf que je n’ai pas encore identifié ce qui m’empêche de la porter. Je crois que, quoiqu’on en dise, et c’est au moins vrai pour moi, assumer son style signifie qu’on est suffisamment persuadé que nos choix sont les bons pour pouvoir les confronter au monde (qui pourrait justement penser le contraire…) !


Photos réalisées par mon frère




Article précédent :

RETOUR À LA RÉALITÉ